Sol PVC ou Parquet flottant : que choisir ?

Posté dans : Peinture - Sol Revêtement  |  Étiquettes : , , , ,

Vous souhaitez changer rapidement votre revêtement de sol ? Entre parquet flottant et sol PVC, votre cœur balance ? Voici un comparatif entre ces deux revêtements de sol réputés pour leur facilité de pose.

Les avantages du parquet flottant

Le bon rapport qualité-prix ! Il s’agit d’un revêtement de sol très abordable pour ceux qui aiment l’aspect bois mais qui n’ont pas le budget pour une pose de parquet massif. En effet, disponible sous la forme de lames, le parquet flottant se compose de plusieurs couches dont celle qui est visible, en bois massif ou aggloméré. L’avantage de ce type de parquet est qu’il permet de profiter d’un aspect bois massif sans en payer le prix fort puisqu’il n’est présent qu’en fine couche plus ou moins épaisse, ce qui explique la variation de prix : les prix oscillent en moyenne entre 8 et 50€ le mètre carré.

La pose d’un parquet flottant peut sembler assez simple puisque les lames se clipsent tout simplement entre elles, sans clous ni colle. Attention cependant, la mise en œuvre est plus technique qu’elle n’y paraît et exige une certaine technicité. Prévoyez  aussi d’être plusieurs pour réaliser la pose.

Si vous faites appel à un professionnel pour réaliser la pose de votre parquet, cela vous coûtera, en plus de la fourniture, entre 15 et 30€ le mètre carré. N’hésitez pas à faire jouer la concurrence en comparant plusieurs devis d’artisans et pensez à rajouter le prix des plinthes et…leur pose !

Pourquoi choisir le PVC ?

Le plus grand atout du sol PVC est indéniablement sa facilité de pose. Pour une pièce inférieure à 30 mètres carrés, un adhésif double face peut suffire pour le fixer au sol. Au-delà, il est conseillé d’utiliser une colle spécifique. Il faut savoir que ce revêtement de sol est parfaitement adapté pour les petites surfaces à rénover. Le conseil pour bine choisir son sol PVC : être vigilant sur l’épaisseur : la qualité et la durée de vie du sol en dépend !
Sa facilité d’entretien fait aussi partie des avantages du sol PVC.

Côté prix, les tarifs varient en fonction de la qualité recherchée. Pour une pose réalisée par un professionnel, comptez entre 30 et 60€ le mètre carré TTC. Si vous le faites vous-même, cela vous coûtera le prix du revêtement selon la qualité, la colle ou l’adhésif et des lames de cutter. Soit, entre 10 et 40 euros le mètre carré.

Parquet flottant VS sol PVC : conclusion

Si vous ne parvenez toujours pas à faire votre choix, sachez que le parquet flottant est plus fragile que le sol PVC. La couche de vernis est en effet exposée aux chocs inhérents à la vie quotidienne. Le PVC, quant à lui, ne vieillit pas forcement bien et un simple accroc peut gâcher l’aspect général de votre sol.

Si vous n’arrivez toujours pas à trancher et que les avantages de chaque revêtement vous séduisent, sachez que vous pouvez vous orienter vers les lames clipsables en PVC.

Ce concept réunit en effet les avantages du parquet stratifié sans les inconvénients de faible résistance, d’acoustique et d’exposition à l’humidité. Côté prix, les lames PVC affichent un prix égal à celui du stratifié, et offre une multitude de rendus très réalistes, comme le bois vieillit ou le sol béton. En matière de rénovation, les lames PVC s’imposent dans le comparatif des matériaux économiques pour le revêtement de sol.

Publié le 29/01/16

Demander un devis Rénovation complète d’appartements