Rénovation : 5 conseils pour une maison saine

Posté dans : Actualité, Conseils d'experts  |  

Rénovation : 5 conseils pour une maison saine

La rénovation est un moyen efficace pour améliorer son confort de vie mais aussi sa santé ! Qualité de sommeil, air frais, lumière naturelle et faible taux d’humidité figurent en effet parmi les cinq critères d’un habitat sain : les conseils pour améliorer son quotidien.

Le Baromètre de l’Habitat Sain VELUX 2016, étude menée dans 14 pays européens dont la France, vient de mettre en exergue les critères qui amènent à indissociables pour bien se sentir chez soi.

1.Installer des stores occultants ou des volets roulants pour optimiser le sommeil

Les Européens dont le logement est propice à un sommeil récupérateur ont 50 % de chances en plus de se sentir en bonne santé et en bonne forme.

En France, 91 % des personnes interrogées disent ne pas bénéficier de conditions de sommeil optimales.

2. Recourir aux thermostats en hiver, aux protections solaires et à la ventilation naturelle en été, pour maintenir des températures intérieures confortables. Les Européens exposés au froid dans leur logement présentent un risque supérieur d’environ 50 % de souffrir d’infections rhino-pharyngées.

En France, 16 % trouvent leur logement trop froid en hiver, et 32 % le trouvent trop chaud en été. Les températures intérieures généralement jugées optimales se situent entre 20oC et 25oC.

3. Aérer son logement au moins 2 fois par jour

Les Européens qui n’aèrent jamais leur logement sont deux fois plus exposés au risque d’asthénie ou grosse fatigue, que ceux qui le ventilent deux à quatre fois par jour.

En France, 68 % des personnes aèrent leur logement moins de 2 fois par jour.

4. Bien répartir l’entrée de lumière naturelle dans les pièces du logement

Habiter un logement suffisamment baigné de lumière naturelle diminue de près de moitié le risque de sensation de grosse fatigue.

En France, 27 % s’estiment trop dépendants de la lumière artificielle à l’intérieur de leur logement.

5. Faire de la ventilation un rempart contre l’humidité

Les Européens exposés à la moisissure dans leur logement présentent un risque de 50 % plus élevé de souffrir de sécheresse ou d’irritation de la gorge.

Source Baromètre de l’Habitat Sain VELUX 2016

Publié le 26/04/16