Comment trouver des avis sur les constructeurs de maison ?

Posté dans : Conseils d'experts  |  

Les questions relatives aux constructeurs de maison ne manquent pas : quel professionnel choisir ? Quel interlocuteur privilégié mobiliser et quels artisans pour faire construire, en fonction de votre région d’élection ? Au travers de cet article, nous revenons sur les meilleures manières de se procurer des avis concernant les constructeurs de maisons individuelles et pavillons…

Récoltez des avis sur le terrain

La manière la plus sûre et la plus efficace de glaner des informations précieuses sur les compétences constructeurs reste encore le terrain. Bien évidemment, on évitera en premier lieu d’aller se renseigner directement à la source, ou de se laisser séduire par quelques arguments de vente. On essayera de trouver, par exemple, des avis de clients et d’organiser des rencontres. Dans l’idéal, il convient de se déplacer sur les lieux d’un ou plusieurs chantiers, et de prendre note des informations mentionnées sur les différents panneaux. Dans tous les cas de figure, ne pas hésiter à prendre en note les avis récoltés par les différents particuliers amenés à travailler avec le même constructeur, et comparer les réponses si nécessaire.

Ne jamais négliger Internet

Avec un peu de méthode, Internet a prouvé depuis longtemps sa capacité à être source d’informations. Tout cela dans un relatif anonymat, ce qui ne peut qu’arranger les affaires des particuliers à la recherche de renseignements légaux ou de commentaires clients. A ce titre, les forums peuvent constituer une véritable mine d’or, pour peu que la logique de modération donne la parole en priorité aux internautes responsables. Car en effet, de nombreux « faux comptes » créés dans le seul but de nuire à la concurrence peuvent venir fausser les débats, et les notes attribuées par les visiteurs.

Deux sources sont à privilégier

  • ForumConstruire.com

Sur ForumConstruire.com, les membres peuvent donner leur avis, à la stricte condition d’être aisément identifiables, de développer un véritable récit de construction, relayé idéalement par des contenus multimédias – photos, vidéos, etc… Au moins, on peut vérifier les informations données ! Les avis sont ensuite regroupés sur la page avis sur les constructeurs.

  • L’AAMOI

Autre source de confiance, l’AAMOI (Association d’Aide aux Maîtres d’Ouvrage Individuels) est comme son nom l’indique une association dédiée à  la défense de celles et ceux qui font construire. Vous trouverez sur leur site un « top constructeur » qui regroupe surtout les constructeurs les moins sérieux. Un bémol cependant : les informations et avis manquent parfois de fraîcheur, par manque de mises à  jour.

Vérifiez la santé financière de votre constructeur

La « santé » financière d’une entreprise se mesure à sa viabilité économique, mais aussi par rapport à d’autres critères – forme juridique, constructeur indépendant ou affilié, etc… Dans un premier temps, on conseillera de se renseigner sur le véritable nom de l’entreprise : s’agit-il d’un constructeur 100% indépendant ou affilié à un groupe particulier ? Certaines structures peuvent également être franchisées – c’est-à-dire faisant partie d’un univers de marque. On pourra ensuite établir une dernière vérification essentielle au travers d’un site comme societe.com et comparer avec les informations découvertes au préalable. Ne surtout pas hésiter à consulter le bilan de l’entreprise sur un site spécialisé, et se méfier des constructeurs qui accumulent de lourdes pertes !

La forme juridique de l’entreprise

De nombreuses formes juridiques existent aujourd’hui pour créer une entreprise en France. Habituellement, il est plus rassurant de se tourner vers des structures disposant à l’origine d’un gros capital : c’est le cas par exemple des SAS, SA ou SARL. Partant de là, on conseillera de se tourner vers une entreprise moins jeune : au-delà de 25 ans par exemple, on est quasiment en terrain conquis.

Le garant

Le garant est constitué par l’assurance du constructeur. C’est cet interlocuteur qui prend en charge l’intégralité des dossiers des constructeurs défaillants. On essayera d’obtenir auprès du constructeur le nom de l’assureur afin de pouvoir obtenir un certain nombre d’informations, comme par exemple un compte rendu de la « sinistralité » de l’entreprise. Sinon, ne pas hésiter à comparer les taux et prix de l’assurance dommage ouvrage pour chaque professionnel mobilisé. Plus le prix de l’assurance est élevé, plus cela peut vouloir signifier que le constructeur a déclaré des sinistres. Méfiance, donc.