Travaux : les aides financières pour 2017

Posté dans : Actualité, Construction Rénovation, Économies d'énergies, Réglementation / Ce que dit la loi  |  

Travaux : les aides financières 2017

Les aides financières pour les travaux de rénovation énergétique ont-elles été modifiées pour 2017 ? Crédit d’impôt, Prêt à taux zéro, aides de l’Anah, TVA : voici un résumé des différents dispositifs mis en place pour l’État pour vous aider à améliorer votre habitation.

Le Crédit pour la Transition Énergétique (CITE)

Ce crédit d’impôt de 30%, qui est une réduction de l’impôt sur le revenu, est reconduit jusqu’au 31 décembre 2017. Il concerne les résidences principales achevées depuis plus de 2 ans.

Accessible à tous, propriétaires et locataires, cette aide financière, qui ne prend pas en compte le revenu fiscal du foyer, permet de déduire de ses impôts, 30 % des dépenses d’équipements et/ou de main d’œuvre pour certains travaux de rénovation énergétique :

  • Les travaux d’isolation thermique (matériaux, main d’œuvre) : remplacement ou installation de fenêtres, portes d’entrée donnant sur l’extérieur, calorifugeage des installations
  • Les travaux d’installations de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire.
  • L’installation de compteur individuel d’eau chaude ou de chauffage.
  • L’équipement de production en énergie renouvelable (éolien, hydraulique ou micro-cogénération)

Le montant (TTC) est plafonné à 8000 € pour une personne seule et 16 000 € pour un couple.

Pour en bénéficier, les équipements et matériaux doivent répondre à certaines normes techniques et être fournis ainsi qu’installés par des professionnels certifiés RGE.

L’annuaire officiel des professionnels RGE est consultable sur le site Trouver un professionnel RGE

Le Crédit d’Impôt de Transition Énergétique (CITE) est cumulable avec l’Eco prêt à taux zéro.

L’Eco-Prêt à taux zéro

Ce prêt sans intérêts fait partie des aides financières pour les propriétaires d’un logement datant d’avant 1990, si celui-ci est leur résidence principale. Il permet de réaliser des travaux d’amélioration énergétique sans avance de frais, à condition de réaliser un bouquet de travaux (deux types de travaux de catégories différentes parmi une liste précise) : 

  • Isolation de la toiture
  • Isolation des murs donnant sur l’extérieur
  • Remplacement des menuiseries donnant sur l’extérieur
  • installation ou remplacement d’un système de chauffage ou de production d’eau chaude
  • Installation d’un système de chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable
  • Installation d’un système de production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable

Pour les bouquets de 2 travaux, le montant du prêt est de 20 000 € maximum avec une durée de remboursement limitée à 10 ans. La durée du prêt peut être réduite à 3 ans.

L’Eco prêt à taux zéro est cumulable avec le Crédit d’Impôt de Transition Énergétique (CITE)

La TVA à 5,5

La TVA à 5,5 concerne les travaux d’amélioration énergétique + travaux dits « induits » (dépose et pose carrelage quand vous réalisez des travaux d’isolation d’un sol par exemple), pour un logement achevés depuis plus de 2 ans et destiné à une résidence principale ou secondaire.

Pour résumer, la TVA à 5,5 s’applique aux travaux éligibles au Crédit d’impôt De Transition Énergétique (CITE), pour les résidences principales achevées depuis plus de 2 ans.

C’est l’entreprise qui applique la TVA réduite sur votre facture des travaux.

Les aides de L’Anah pour les foyers modestes

Les aides financières de l’Anah (Association Nationale de l’Habitat), destinées aux plus modestes, sont de véritables opportunités pour réaliser des travaux de réhabilitation ou d’amélioration énergétique.

En savoir plus : Les aides financières de l’Anah